ronds

Direction

Cédric Gourmelon
directeur et metteur en scène

Morgann Cantin-Kermarrec
directrice adjointe

Sandrine Rendu
assistante de direction
s.rendu@comediedebethune.org03 21 63 29 11

Administration

Claire Gilbert
administratrice
c.gilbert@comediedebethune.org03 21 63 29 16

Paulette Czarnecka
cheffe comptable

Séverine Dubois
comptable principale

Gwendoline Duweltz
secrétaire comptable

Production

Laurence Virique
administratrice de production
l.virique@comediedebethune.org

Marina Lovalente
chargée de production
m.lovalente@comediedebethune.org – 07 70 30 75 60

Arthur Miéjac
attaché de production
a.miejac@comediedebethune.org

Olga Lesage
Marie-Lise Dicque
restauration des équipes artistiques

Technique

Pascal Bénard
directeur technique
p.benard@comediedebethune.org

Sébastien Simon
régisseur général
s.simon@comediedebethune.org

Julien Lamorille
régisseur son

Jean-Claude Czarnecka
régisseur de site et atelier de construction

Secrétariat général

Nathalie Olivier
secrétaire générale

Erwan Tanguy
responsable de communication
e.tanguy@comediedebethune.org06 33 98 70 01

Célia Nourine
chargée de communication

Maxime Cardon
employé de diffusion des éléments de communication

Magali Somville
responsable des publics et de billetterie
m.somville@comediedebethune.org

Audrey Kaltenbronn
Damien Virgitti
chargé•e•s des relations avec les publics

Clémentine Sénéchal
chargée de projets

Maureen Vazé
chargée d’accueil et de billetterie

Philippe Defernez
Gabriel Requin
hôtes d’accueil et de bar

Julie Boutelière
Théo Delalleau
Charline Gryz
Marine Kurzawa
Romane Nicotra
Pétronille Requin
personnels d’accueil les soirs de représentation

Philippe Cuomo
enseignant missionné

Audrey Darré
Bruno Roland
entretien des bâtiments

Ainsi que les artistes et techniciens intermittents du spectacle présents tout au long de l’année.

Comme tousles théâtres de France, la Comédie de Béthune emploie nombre de salariés intermittents : artistes, créateurs, techniciens…

Les contrats d’emploi de ces salariés sont ajustés à la réalité du milieu artistique et culturel. Ils reposent sur une particularité de l’assurance chômage, unique en Europe, qui leur permet d’alterner des périodes d’activité (répétitions, représentations, tournées…) et des périodes de recherche et d’expérimentation nécessaires au développement de leur créativité.